Préservation de la faune et de la flore aux Seychelles
Préservation de la faune et de la flore aux Seychelles
Préservation de la faune et de la flore aux Seychelles

Informations pratiques

Rejoignez une équipe de volontaires internationaux aux Seychelles, et travaillez sur des projets de protection de l’environnement. Vous découvrirez une faune et une flore d’une grande richesse. Vous travaillerez notamment pour la protection des tortues marines sur l’île de Mahé : cette espèce est sévèrement menacée.

Compétences acquises

Acquérir une expérience de terrain
Développer des compétences scientifiques
Plonger en apnée dans des eaux cristallines
Se familiariser avec les espèces de la région

EN BREF

Mahe

De
 2  
à
 12  
semaines

Anglais Intermédiaire

NOUS CONTACTER

Descriptif du programme

Comme l'ensemble de nos programmes année de césure. Si vous vous posez la question: "Que faire pendant une année de césure", nous avons une solution. Les programmes de sciences participatives sont une expérience unique dans le domaine du développement durable, et permettent d'aquérir des compétences et des connaissances parmi des experts reconnus.

que faire pendant une année de césure

Lire plus

Vous surveillerez les naissances des tortues vertes et Hawksbill, et collecterez des données utiles à la recherche sur les espèces (nombre d’individus, taille des carapaces, nombre d’œufs, etc.) Vous nous aiderez également dans le cadre de notre projet de recherche sur les requins-citron, surveillant leur population et son évolution. Cette espèce est encore très peu étudiée. Vous serez également chargé de collecter des données portant sur les phénomènes d’érosion, la reproduction des Coco de mer, le taux de salinité et la température dans les mangroves, ou encore les oiseaux.

- Requins citron 

La mangrove est un haut lieu de reproduction des requins citron faucilles. (Negaprion acutidens). Nos équipes aux Seychelles capturent puis relâchent des requins afin de leur poser des balises indispensables à l’étude de leurs activités. À l’heure actuelle, cette espèce est mal connue, et nous espérons arriver à une meilleure connaissance des requins-citron.

- Oiseaux

Nous effectuons régulièrement des recensements et collectons de nombreuses informations pour en savoir plus sur les déplacements des oiseaux et sur les flux migratoires.

- Coco de Mer

Le Coco de mer est une espèce endémique des Seychelles. Nos équipes étudient notamment leur développement.

- Mangrove

Les Seychelles abritent un nombre incalculable de mangroves qui protègent son écosystème unique. Les scientifiques locaux mènent des études portant sur l’hydrologie, la salinité ou encore l’impact des marées.

- Tortues Hawksbill

Aux Seychelles se trouvent les plus importants sites de nidification de ces tortues. Lors de la saison de la ponte et des naissances, nous patrouillons sur les plages, collectons des données sur les tortues et marquons les femelles.

- Programme de conservation marine

En collaboration avec les services du parc National des Seychelles, vous pourrez également être amené à participer à des campagnes d’éducation ou diverses activités de découverte.

Protection des tortues géantes aux Seychelles

En partenariat avec l’association des parcs nationaux des Seychelles, les volontaires participent à la recherche sur les tortues géantes et à la protection des écosystèmes aux Seychelles.

Les volontaires travaillent 4 jours et demi par semaine, du lundi au vendredi. Les week-ends sont libres et permettent aux volontaires de visiter l’île et faire de nombreuses activités comme la plongée sous-marine.

Les tortues géantes ont été réintroduites aux Seychelles dans les années 80, dans le cadre d’un projet environnemental et de protection de l’espèce. Ces trente dernières années, la pollution s’est développée sur l’ensemble des îles. Chaque année, nous effectuons un recensement des individus et collections des données importantes à la compréhension de leur croissance et de leur distribution.

Missions aux Seychelles

En collaboration avec le ministère de l’Environnement, les ONG locales et agences gouvernementales, vous participerez aux activités suivantes :

- Surveillance et collecte de données sur les récifs coralliens.

- Observations sur la migration des requins-baleines, les invertébrés, les tortues, le plancton, etc.

- Formation des partenaires locaux sur les recherches environnementales.

- Sensibilisation et éducation à l’environnement.

N’oubliez pas que le déroulement de ces projets dépend de la saison et des priorités définies par nos collaborateurs locaux.

Organisme d’accueil

Fondée en 1997, notre ONG partenaire coordonne des projets dans le monde entier.
Lire plus

Elle emploie de manière permanente 150 personnes dans ses antennes locales, qui ont déjà accueilli plus de 20 000 volontaires sur le terrain. Elle travaille en étroite collaboration avec des organisations locales sur des projets de long terme. Son intervention n’a lieu que sous la supervision des responsables des communautés, et à leur demande.

Des solutions durables, minimum d'impact sur l'environnement

- Création de solutions durables pour soutenir des communautés autonomes.

- Accès à des sources d’eau potable.

- Développement de micro-entreprises autour de l’alimentation, avec un effort particulier sur l’éducation et l’agriculture.

- Soutien des écoles locales avec des fournitures scolaires.

- Apport d’expertise et d’idées sur les questions d’énergie et d’électricité.

- Mise en place d’études et de programmes éducatifs sur l’environnement marin.

ONG membre des Nations Unies

Notre organisme partenaire siège à la Commission Internationale du Tourisme Durable des Nations Unies. Toutes leurs initiatives et projets de volontariat sont menés par des experts en collaboration avec la population locale et les gouvernements nationaux.

En tant qu'organisation à but non lucratif, notre projet de conservation est aussi transparent que possible. La contribution des volontaires sert à couvrir la planification des projets sur la réserve (reconnaissance, recrutement de l'équipe et soutien logistique), les coûts directs de terrain (transport, logement, repas du personnel) et enfin à soutenir le projet lui-même et sa continuité. Sans l'aide physique et financière des volontaires, ce projet n'aurait pas vu le jour.

Descriptif du programme

Comme l’ensemble de nos programmes année de césure. Si vous vous posez la question: « Que faire pendant une année de césure », nous avons une solution. Les programmes de sciences participatives sont une expérience unique dans le domaine du développement durable, et permettent d’aquérir des compétences et des connaissances parmi des experts reconnus.

Vous surveillerez les naissances des tortues vertes et Hawksbill, et collecterez des données utiles à la recherche sur les espèces (nombre d’individus, taille des carapaces, nombre d’œufs, etc.) Vous nous aiderez également dans le cadre de notre projet de recherche sur les requins-citron, surveillant leur population et son évolution. Cette espèce est encore très peu étudiée. Vous serez également chargé de collecter des données portant sur les phénomènes d’érosion, la reproduction des Coco de mer, le taux de salinité et la température dans les mangroves, ou encore les oiseaux.

– Requins citron 

La mangrove est un haut lieu de reproduction des requins citron faucilles. (Negaprion acutidens). Nos équipes aux Seychelles capturent puis relâchent des requins afin de leur poser des balises indispensables à l’étude de leurs activités. À l’heure actuelle, cette espèce est mal connue, et nous espérons arriver à une meilleure connaissance des requins-citron.

– Oiseaux

Nous effectuons régulièrement des recensements et collectons de nombreuses informations pour en savoir plus sur les déplacements des oiseaux et sur les flux migratoires.

– Coco de Mer

Le Coco de mer est une espèce endémique des Seychelles. Nos équipes étudient notamment leur développement.

– Mangrove

Les Seychelles abritent un nombre incalculable de mangroves qui protègent son écosystème unique. Les scientifiques locaux mènent des études portant sur l’hydrologie, la salinité ou encore l’impact des marées.

– Tortues Hawksbill

Aux Seychelles se trouvent les plus importants sites de nidification de ces tortues. Lors de la saison de la ponte et des naissances, nous patrouillons sur les plages, collectons des données sur les tortues et marquons les femelles.

– Programme de conservation marine

En collaboration avec les services du parc National des Seychelles, vous pourrez également être amené à participer à des campagnes d’éducation ou diverses activités de découverte.

Protection des tortues géantes aux Seychelles

En partenariat avec l’association des parcs nationaux des Seychelles, les volontaires participent à la recherche sur les tortues géantes et à la protection des écosystèmes aux Seychelles.

Les volontaires travaillent 4 jours et demi par semaine, du lundi au vendredi. Les week-ends sont libres et permettent aux volontaires de visiter l’île et faire de nombreuses activités comme la plongée sous-marine.

Les tortues géantes ont été réintroduites aux Seychelles dans les années 80, dans le cadre d’un projet environnemental et de protection de l’espèce. Ces trente dernières années, la pollution s’est développée sur l’ensemble des îles. Chaque année, nous effectuons un recensement des individus et collections des données importantes à la compréhension de leur croissance et de leur distribution.

Missions aux Seychelles

En collaboration avec le ministère de l’Environnement, les ONG locales et agences gouvernementales, vous participerez aux activités suivantes :

– Surveillance et collecte de données sur les récifs coralliens.

– Observations sur la migration des requins-baleines, les invertébrés, les tortues, le plancton, etc.

– Formation des partenaires locaux sur les recherches environnementales.

– Sensibilisation et éducation à l’environnement.

N’oubliez pas que le déroulement de ces projets dépend de la saison et des priorités définies par nos collaborateurs locaux.

Lire plus

que faire pendant une année de césure

Vous surveillerez les naissances des tortues vertes et Hawksbill, et collecterez des données utiles à la recherche sur les espèces (nombre d’individus, taille des carapaces, nombre d’œufs, etc.) Vous nous aiderez également dans le cadre de notre projet de recherche sur les requins-citron, surveillant leur population et son évolution. Cette espèce est encore très peu étudiée. Vous serez également chargé de collecter des données portant sur les phénomènes d’érosion, la reproduction des Coco de mer, le taux de salinité et la température dans les mangroves, ou encore les oiseaux.

- Requins citron 

La mangrove est un haut lieu de reproduction des requins citron faucilles. (Negaprion acutidens). Nos équipes aux Seychelles capturent puis relâchent des requins afin de leur poser des balises indispensables à l’étude de leurs activités. À l’heure actuelle, cette espèce est mal connue, et nous espérons arriver à une meilleure connaissance des requins-citron.

- Oiseaux

Nous effectuons régulièrement des recensements et collectons de nombreuses informations pour en savoir plus sur les déplacements des oiseaux et sur les flux migratoires.

- Coco de Mer

Le Coco de mer est une espèce endémique des Seychelles. Nos équipes étudient notamment leur développement.

- Mangrove

Les Seychelles abritent un nombre incalculable de mangroves qui protègent son écosystème unique. Les scientifiques locaux mènent des études portant sur l’hydrologie, la salinité ou encore l’impact des marées.

- Tortues Hawksbill

Aux Seychelles se trouvent les plus importants sites de nidification de ces tortues. Lors de la saison de la ponte et des naissances, nous patrouillons sur les plages, collectons des données sur les tortues et marquons les femelles.

- Programme de conservation marine

En collaboration avec les services du parc National des Seychelles, vous pourrez également être amené à participer à des campagnes d’éducation ou diverses activités de découverte.

Protection des tortues géantes aux Seychelles

En partenariat avec l’association des parcs nationaux des Seychelles, les volontaires participent à la recherche sur les tortues géantes et à la protection des écosystèmes aux Seychelles.

Les volontaires travaillent 4 jours et demi par semaine, du lundi au vendredi. Les week-ends sont libres et permettent aux volontaires de visiter l’île et faire de nombreuses activités comme la plongée sous-marine.

Les tortues géantes ont été réintroduites aux Seychelles dans les années 80, dans le cadre d’un projet environnemental et de protection de l’espèce. Ces trente dernières années, la pollution s’est développée sur l’ensemble des îles. Chaque année, nous effectuons un recensement des individus et collections des données importantes à la compréhension de leur croissance et de leur distribution.

Missions aux Seychelles

En collaboration avec le ministère de l’Environnement, les ONG locales et agences gouvernementales, vous participerez aux activités suivantes :

- Surveillance et collecte de données sur les récifs coralliens.

- Observations sur la migration des requins-baleines, les invertébrés, les tortues, le plancton, etc.

- Formation des partenaires locaux sur les recherches environnementales.

- Sensibilisation et éducation à l’environnement.

N’oubliez pas que le déroulement de ces projets dépend de la saison et des priorités définies par nos collaborateurs locaux.

Organisme d’accueil

Fondée en 1997, notre ONG partenaire coordonne des projets dans le monde entier.

Elle emploie de manière permanente 150 personnes dans ses antennes locales, qui ont déjà accueilli plus de 20 000 volontaires sur le terrain. Elle travaille en étroite collaboration avec des organisations locales sur des projets de long terme. Son intervention n’a lieu que sous la supervision des responsables des communautés, et à leur demande.

Des solutions durables, minimum d’impact sur l’environnement

– Création de solutions durables pour soutenir des communautés autonomes.

– Accès à des sources d’eau potable.

– Développement de micro-entreprises autour de l’alimentation, avec un effort particulier sur l’éducation et l’agriculture.

– Soutien des écoles locales avec des fournitures scolaires.

– Apport d’expertise et d’idées sur les questions d’énergie et d’électricité.

– Mise en place d’études et de programmes éducatifs sur l’environnement marin.

ONG membre des Nations Unies

Notre organisme partenaire siège à la Commission Internationale du Tourisme Durable des Nations Unies. Toutes leurs initiatives et projets de volontariat sont menés par des experts en collaboration avec la population locale et les gouvernements nationaux.

En tant qu’organisation à but non lucratif, notre projet de conservation est aussi transparent que possible. La contribution des volontaires sert à couvrir la planification des projets sur la réserve (reconnaissance, recrutement de l’équipe et soutien logistique), les coûts directs de terrain (transport, logement, repas du personnel) et enfin à soutenir le projet lui-même et sa continuité. Sans l’aide physique et financière des volontaires, ce projet n’aurait pas vu le jour.

Lire plus

Elle emploie de manière permanente 150 personnes dans ses antennes locales, qui ont déjà accueilli plus de 20 000 volontaires sur le terrain. Elle travaille en étroite collaboration avec des organisations locales sur des projets de long terme. Son intervention n’a lieu que sous la supervision des responsables des communautés, et à leur demande.

Des solutions durables, minimum d'impact sur l'environnement

- Création de solutions durables pour soutenir des communautés autonomes.

- Accès à des sources d’eau potable.

- Développement de micro-entreprises autour de l’alimentation, avec un effort particulier sur l’éducation et l’agriculture.

- Soutien des écoles locales avec des fournitures scolaires.

- Apport d’expertise et d’idées sur les questions d’énergie et d’électricité.

- Mise en place d’études et de programmes éducatifs sur l’environnement marin.

ONG membre des Nations Unies

Notre organisme partenaire siège à la Commission Internationale du Tourisme Durable des Nations Unies. Toutes leurs initiatives et projets de volontariat sont menés par des experts en collaboration avec la population locale et les gouvernements nationaux.

En tant qu'organisation à but non lucratif, notre projet de conservation est aussi transparent que possible. La contribution des volontaires sert à couvrir la planification des projets sur la réserve (reconnaissance, recrutement de l'équipe et soutien logistique), les coûts directs de terrain (transport, logement, repas du personnel) et enfin à soutenir le projet lui-même et sa continuité. Sans l'aide physique et financière des volontaires, ce projet n'aurait pas vu le jour.

Programmes similaires