Que faire pendant une année de césure ?

Que faire pendant une année de césure ?

De plus en plus d’étudiants souhaitent réaliser une année de césure pendant leur parcours universitaire. Une occasion idéale de s’enrichir, autant du point de vue personnel que professionnel. Il existe une infinité d’années de césure différentes, chacun construit sa propre expérience.

 

Qu’est-ce qu’une année de césure ?

Il s’agit d’une pause dans l’enseignement supérieur, de minimum 6 mois et pouvant aller jusqu’à 2 ans. Les études sont ainsi suspendues pendant la durée choisie, mais vous restez inscrits à votre université.
En effet l’année de césure est un accord entre vous et votre établissement scolaire, pour mettre vos études en pause afin de vivre une expérience unique et positive pour votre développement personnel et professionnel. Cet accord est reconnu depuis 2018 par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

Comment obtenir cette année de césure ?

Il vous suffit de faire une demande à votre université ! Un accord est ainsi mis en place avec votre établissement pour définir les modalités de la césure : la validation de l’année, accompagnement pédagogique, comment et quand réintégrer le cursus en cours… Vous conservez ainsi le statut étudiant : les droits de scolarité sont à payer, mais à un taux réduit.

Une année de césure peut également se réaliser directement après le bac : il faut alors le signaler dans parcoursup. C’est une option généralement choisie pour mûrir ses choix d’orientation, et pour acquérir de nouvelles compétences pour renforcer son dossier.

 

Pourquoi faire une année de césure ?

Nombreuses sont les raisons de mettre « en pause » ses études. Projet simplifié et accessible depuis 2018, grâce à l’accord légalisé entre les écoles et étudiants pour réaliser une année de césure.
C’est l’opportunité de voyager, de sortir de sa zone de confort et d’acquérir de nombreuses compétences à travers les différentes expériences :

  • Gain d’autonomie : critère particulièrement recherché par les recruteurs, partir lors d’une césure renforce la capacité d'adaptation.
  • Indépendance : point clé du développement personnel, la césure sous-entend souvent de partir seul, de prendre son indépendance.
  • Acquérir des compétences professionnelles : la césure est souvent choisie pour renforcer son CV, ses compétences et son parcours professionnel.
  • Voyager : l’ouverture d’esprit est au cœur d’une telle expérience, avec des nombreuses possibilités d’immersion au sein d’une communauté !

 

Que faire pendant une année de césure ?

Vous trouverez ici différentes idées, inspirations pour construire votre propre césure, mais rappelez-vous que chaque expérience est unique ! Vous pouvez combiner différents projets, pour obtenir votre année sur mesure.

  • Travailler à l’étranger

C’est le meilleur moyen de partir pour les plus petits budgets. Il s’agit d’une immersion dans la vie locale de la destination choisie. Vous pouvez à la fois découvrir un pays, rencontrer un grand nombre de personnes et recevoir un salaire pour votre travail.

  • Stage à l’étranger

Autant pour votre parcours universitaire que professionnel, un stage à l’étranger est reconnu positivement. C’est aussi une expérience immersive à l’international, où vous pourrez découvrir une nouvelle culture. Parfois une petite somme d’argent peut vous être versée pour votre travail, ce qui peut aider au financement de la césure !

  • Etudier à l’étranger

C’est également une expérience à l’étranger, qui peut prendre la forme d’un cursus universitaire ou encore d’un séjour linguistique pour améliorer / apprendre une langue. Vous êtes dans ce genre de projet en immersion certes, mais plus dans un environnement multiculturel, au contact d’internationaux. C’est le meilleur moyen de booster votre anglais !

  • Participer à une mission en ONG

Nombreux sont les étudiants qui choisissent de faire une année de césure pour participer à des projets qui leur tiennent à cœur. Il s’agit de programmes qui impactent positivement le développement durable. Cela englobe des projets humanitaires, animaliers, environnementaux et même médicaux, toutes les missions contribuant à la réalisation des Objectifs de Développement Durable fixés par les Nations Unies en 2015.
Ces missions se trouvent aux quatre coins du monde, et sont la garantie d’une expérience en immersion au cœur des communautés, avec l'acquisition de compétences pratiques et des connaissances dans le domaine du développement durable.

  • Service civique ou service volontaire européen

Le service civique, organisé par l’Etat, représente une mission d’intérêt général pour les étudiants entre 16 et 25 ans. Pour les jeunes en situation de handicap, le service civique est possible jusqu’à 30 ans. Il peut s’effectuer en France ou à l’étranger, et ne nécessite aucun diplôme ! Le SVE, service volontaire européen est également une mission d’intérêt général de 12 mois maximum, mais organisée au niveau européen.

 

Ainsi les possibilités d’expérience pour votre année de césure sont nombreuses, et surtout unique à chacun ! C’est pourquoi RealStep propose des programmes adaptés pour votre année de césure afin de répondre au mieux à ces envies de voyager, d’étudier, de travailler à l’étranger, et de contribuer à des missions qui ont du sens.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

stage Canada

Formation et stage professionnel au Canada

13 janvier 2022
annee cesure a l'étranger

Quelle expérience choisir en année de césure à l’étranger ?

12 janvier 2022

Nos derniers articles

erasmus+ stage

Le programme Erasmus+ stage

20 janvier 2023
Click here
bourse pour étudier à l'étranger

Les bourses pour la mobilité internationale

20 janvier 2023
Click here
mission humanitaire gratuite

CES : Corps Européen de Solidarité

20 janvier 2023
Click here