Conservation des ours noirs au Japon
Conservation des ours noirs au Japon

Informations pratiques

En 1998, une coopération entre une association de protection des ours et les autorités municipales de Karuizawa a été mise en place pour résoudre le conflit territorial entre les ours et la population locale. La quantité de ressources alimentaires, pour les ours dans la forêt a été augmentée et, dans le même temps, les poubelles hermétiques ont été distribuées par la ville pour tenir les ours à l’écart. Des programmes (comme celui du Stage santé animale) de sensibilisation de la population et des touristes ont également été lancés.

C’est donc dans cette optique que ce programme de protection des ours a été mis en place, cela permet deux choses. La première est de protéger les ours en les empêchant de venir chercher de la nourriture près de la ville. La deuxième est de sensibiliser et d’éduquer la population sur la présence des ours.

Comme l’ensemble de nos programmes de stage animalier, le projet au Japon permet de valider son année tout en impactant la communauté locale de manière positive et durable.

À quels cursus s'adresse ce stage

Etudiants en biologie
Etudiants en zoologie
Etudiants en écologie
Etudiants en vétérinaire

EN BREF

Karuizawa

De 4 à 12 semaines

Anglais Intermédiaire

Descriptif du programme

Karuizawa, est une petite ville située dans le parc national de Joshinnetsu, une station de montagne au Japon. Lorsque la chaleur règne en été à Tokyo, de nombreuses personnes viennent à Karuizawa pour profiter des températures rafraîchissantes des montagnes.

Les forêts autour de Karuizawa sont pleines de biodiversité. La région est connue pour ses ours noirs d'Asie (Ursus thibetanus), ses sangliers, ses macaques japonais (Snow Monkies) et ses écureuils volants. De nombreux visiteurs se rendent également dans le parc national pour observer des oiseaux tels que les faisans cuivrés et les pics verts.

Stage santé animale

Lire plus

Depuis quelques décennies, de nombreux programmes ont vu le jour, c'est dans cette optique que le stage santé animalier a été mis en place. Les ours vivant à proximité de la ville ont été équipés de colliers émetteurs afin de pouvoir suivre leurs déplacements. Si un ours s'approche trop près de la ville, les membres de l'équipe de l'organisation de protection des ours tenteront de l'en empêcher avec l'aide de chiens d'ours caréliens. Ces chiens sont hautement qualifiés et spécialement entraînés pour repérer les ours et les repousser dans la forêt. Les chiens protègent également les membres de l'équipe car ils peuvent détecter la présence d'ours bien plus tôt que les humains.

Une vingtaine d'ours sont actuellement marqués à l'aide d'émetteurs radio fonctionnant sur batterie. L'une des tâches des stagiaires est d'aider les professionnels à remplacer les émetteurs radio, ce qui doit être fait tous les 2 à 4 ans. Pour cela, les ours sont capturés dans des cages, anesthésiés, afin de permettre le remplacement des colliers émetteurs. En même temps, des examens médicaux vétérinaires, comme la vérification de la présence de parasites, sont effectués sur les ours anesthésiés.

Au cours du Stage santé animale, vous ferez également partie de l'équipe canine, qui intervient lorsqu'un ours se rapproche de la ville.

Étant l'une des trois seules organisations au monde, le projet de Karuizawa élève et entraîne également des chiens d'ours de Karélie. Vous pouvez aider le dresseur, jouer avec les chiens et les promener dans la forêt. Parmi les autres tâches liées à la conservation des ours : - la libération des ours pris dans les pièges des braconniers et la fourniture de soins vétérinaires, les analyses de sang, des poils, des dents en laboratoire. La saisie des données GPS des mouvements des ours et la participation à la recherche scientifique sur les ours (par exemple, l'identification de l'emplacement des tanières d'hiver, la surveillance de l'état de santé de l'ours).

En plus du travail avec les ours, d'autres observations d'animaux dans les forêts autour de Karuizawa sont régulièrement enregistrées. L'installation des pièges photographiques dans les bois, dont les données doivent être traitées par les autorités locales. Actuellement, les faisans cuivrés font l'objet de recherches à l'aide de GPS et de radio télémétrie. Les espèces végétales et animales envahissantes qui peuvent mettre en danger l'écosystème doivent être éliminées régulièrement. Vous serez impliqué au cours de ce stage santé animale dans toutes ces activités.

 

Organisme d’accueil